Compagnons dauphinois

--:-- / --:--
La Belle Affaire
Aucun vote pour le moment
Paroles

Vous autres compagnons qui roulez la Provence
Arrachez-vous les dents et n'ayez pas de panse
Bon bras plein de courage, bon corps pour travailler
Faire beaucoup d'ouvrage, et jamais rien gagner.

Ces maudits provençaux sont pires que le Diable
Nous font boire de l'eau et coucher à l'étable.
Et les draps qu'ils nous baillent, grand Dieu sont-ils don' gros
Ils ont servi de voiles à tous leurs vieux bateaux.

Ces maudits provençaux, si dans mon pays passent
Je leur casse les os, et brise leur carcasse.
De la peau de leur râble, j'en fais faire un tambour
Pour appeler le Diable qui vienne à leur secours.

Dans la chambre d'en haut, la Dame dit au Maître
Compagnon mange trop, il nous ruine peut-être.
Il entend ces paroles, le compagnon d'en bas
Mais point ne se désole, car bientôt s'en ira

Le printemps va bientôt fleurir de violettes
Allons bons provençaux, ce sera jour de fête
Et dans son coeur il pense, quand se printemps fleurira
Fleurs de toutes nuances, compagnon partira.

Dès le printemps venu, tout rempli de fleurettes
Donnez, ce qui m'est dû, car je veux partir, Maître.
Dans ta baraque infâme, je ne veux plus loger
Et j'emmène ta femme, pour me dédommager !